LE BATEAU PANIER

Et oui, le panier n’a pas été créé uniquement pour transporter ou conserver des marchandises. L’art de la vannerie s’est étendu à d’autres domaines jusqu’à habiter les eaux. Découvrez dans cet article le bateau-panier qui nous vient tout droit du Vietnam.

Si vous avez visité les zones côtières du Vietnam, vous avez peut-être remarqué quelque chose d'un peu inhabituel flottant sur l’eau. Vous n'avez peut-être même pas deviné qu'il s'agissait de bateaux.
 
Il s’agit là de bateaux-paniers qui parsèment les eaux de la côte sud jusqu'à Danang  et sont devenus des icônes au Vietnam. L'origine de ces bateaux n'est pas claire, mais beaucoup disent qu'ils sont nés de l'ingéniosité des pêcheurs à l'époque coloniale française.
 

L’origine – le mythe du bateau panier  

À cette époque, les français avaient imposé aux pêcheurs, propriétaire de bateaux, des taxes. La plupart des pêcheurs vietnamiens étaient pauvres et dépendaient des bateaux pour leur subsistance. Ils ne pouvaient pas se permettre de payer ces taxes, alors ils ont inventé : le thung chai.
 
Ils ont conçu des "paniers" circulaires tissés qui se sont avérés fonctionner également comme des bateaux.
 
Hémisphérique et tissé en bambou, le thung chai est une variété de Coracle - un petit bateau circulaire traditionnellement utilisé dans certaines parties des îles britanniques ainsi qu'en Inde, en Irak et au Tibet. Les pêcheurs qui les ont construits ont fait valoir qu'il ne s'agissait pas du tout de bateaux mais de paniers - et qu'ils ne devaient donc pas être taxés.
 
Les bateaux-paniers sont rapidement devenus populaires le long de la côte grâce à leur exonération fiscale et à leur impressionnante ingénierie.
 
Leur plan astucieux a donc plutôt bien fonctionné, vu que dès lors, ces bateaux en forme de dôme font partie du paysage du centre du Vietnam - ils sont éparpillés sur les plages et (plus récemment) transportent les touristes d'un point à un autre.

 

bateau panier bambou

 

La fabrication

La fabrication de chaque bateau-panier (appelé "thung chai" ou "thuyen thung") était un processus méticuleux qui nécessitait des compétences particulières. Il fallait plusieurs jours à un artisan spécialisé pour fabriquer un bateau à la main.

bambou bateau panier

 
Pour commencer, il faut rassembler de jeunes bambous, flottants et flexibles, d’environ 7 mètres de long et 10 cm de diamètres. Cela se faisait, généralement lors de la période sèche pour que le bois ne soit pas atteint par les termites. Il faut environ 10 à 50 bambous pour confectionner un bateau panier Vietnamien.
 
Après avoir fait sécher les morceaux de bambou au soleil, il les découpait à la taille exacte avant de les tisser à la main.

 

bambou fabrication
 
Une fois le cadre du panier terminé, l'artisan le recouvrait de résine à base d’huile de noix de coco ou de goudron. Dans certains cas, il pouvait utiliser une couche de mélange de bouse de vache le long du fond du bateau pour l'imperméabiliser complètement. Pour l'étape finale, le bateau est recouvert d'une couche de sève provenant d'un arbre local avant d'être laissé sécher au soleil.
 
Avec un renouvellement régulier de l'enduit, chaque bateau peut durer des dizaines d'années.
 

L’utilisation

Des générations de pêcheurs ont utilisé des bateaux-paniers grâce à leur ingénierie supérieure. La forme ronde des bateaux et leurs matériaux légers les aident à se déplacer naturellement avec la mer. Alors que d'autres bateaux coupent l'eau, les bateaux-paniers restent au-dessus des vagues et se renversent rarement. Cela signifie que les pêcheurs peuvent pêcher plus près du rivage dans des bateaux-paniers que dans d'autres bateaux. Les bateaux-paniers peuvent être poussés directement dans l'océan depuis la plage, alors que les bateaux lourds à longue queue doivent généralement entrer dans l'eau par une rivière.

 

panier pêche


 
Essayez de ramer un thung chai et vous vous mettrez presque invariablement à tourner en rond.  Il faut du temps pour apprendre à manœuvrer correctement un bateau-panier.

Le fait de tourner en rond est, vous l’aurez compris, dû à leur forme ronde. Traditionnellement, les pêcheurs contrôlaient les bateaux en agitant une rame d'avant en arrière dans l’eau et dans un mouvement en arc de cercle.
 


De nos jours


Les bateaux-paniers font partie intégrante des communautés du Vietnam côtier. Ils servent de canots de sauvetage en cas d'urgence en mer. Les bateaux servent souvent aussi de moyen de transport léger pour les marchandises ou les personnes. Les courses de bateaux-paniers sont des éléments populaires lors des fêtes de village locales.
 
Bien qu'il y ait encore des vanniers traditionnels, de nombreux pêcheurs ont modernisé leurs bateaux. Les versions modernes de ces bateaux utilisent la fibre de verre, la toile et le composite. Beaucoup ont des voiles ou des moteurs pour les aider à se déplacer plus au large.
 
Tout comme ils l'étaient à l'époque de leur création, les bateaux-paniers sont aujourd'hui un symbole d'indépendance. Les pêcheurs modernes doivent souvent travailler sur de grands bateaux de pêche qui les éloignent de leur famille pendant des semaines.
 
Posséder un bateau-panier leur permet de travailler de manière indépendante et de gagner leur vie. Dans de nombreux cas, grâce en partie aux bateaux-paniers, la pêche est devenue une entreprise familiale qui continuera à être transmise aux générations futures.
 
 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés